Francophonie : Les villes de Kananga et de Butembo admises à l’AIMF Version imprimable Suggérer par mail
Deux villes congolaises, en l’occurrence Kananga et Butembo, ont été admises comme membres effectifs de l’Association internationale des Maires Francophones (AIMF) lors de la 30ème session ordinaire de l’Assemblée Générale tenue du 20 au 21 octobre 2010, à Lausanne en Suisse.

Aussi apprend-t-on de la même source que d’autres nouvelles villes, notamment Matadi, Mbuji-Mayi, Kisangani et Mbandaka avaient exprimé également le besoin d’adhérer à l’AIMF.

Grâce à l’accompagnement de la Délégation Générale à la Francophonie, il a été constaté, depuis 2005, un intérêt manifeste des entités décentralisées de  la RDC à participer activement aux activités des maires francophones. Abordé sur cette question, le Délégué Général a exprimé toute sa satisfaction pour l’admission de ces deux villes congolaises. Il a affirmé, par ailleurs, que la Délégation Générale à la Francophonie continue à s’employer pour renforcer davantage la participation de la RDC à l’AIMF, en prévision de la tenue des assises francophones de 2012.

Rappelons que la 30ème session ordinaire de l’AIMF a été placée sous le thème : « Les villes et universités au service du développement local ».

L’AIMF est un des Opérateurs directs de la Francophonie. Elle constitue un réseau des élus locaux de 48 pays francophones. Cette plateforme accompagne les collectivités locales dans le processus de décentralisation et dans la mise en œuvre des politiques d’aménagement urbain en vue d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement.

Pour y arriver, elle développe des synergies entre ses membres en mettant l’accent sur le savoir et les compétences au profit du développement.

En marge de l’organisation du Sommet de 2012 en RDC, Kinshasa va également accueillir l’Assemblée Générale de l’AIMF. Pour votre gouverne, au sein de l’AIMF, la RDC, à travers la ville de Kinshasa, dirige la quatrième Commission sur « le dialogue interculturel et paix ».

A ce jour, le nombre des villes congolaises membres de l’AIMF s’élève à six. Il s’agit des villes de Kinshasa, Lubumbashi, Bandundu, Bukavu, Kananga et Butembo.

Il convient de noter que l’AIMF a déjà mené plusieurs actions en RDC en faveur de ses villes membres. Les actions les plus récentes sont notamment le séminaire de sensibilisation organisé à l’intention des élus locaux en prévision de la tenue des élections locales, la construction du marché dans la Commune de la Rwashi, à Lubumbashi, et la construction du Centre de santé de Ngiri-Ngiri, à Kinshasa.

Kinshasa, le 09.11.2010.

 Service Presse DGF
 
< Précédent   Suivant >
Mot du délégué général

S'abonner à la lettre DGF




Document sans titre 2 visiteurs connectés!